La pilule du lendemain

On compte 220 000 avortements par an en France. Il existe pourtant une solution d'urgence pour éviter les grossesses non désirées après une prise de risque : la pilule du lendemain.

Utilisée ponctuellement en cas de rapport sexuel non protégé, cette méthode contraceptive mérite d'être connue. Elle permet d'éviter grossesse non désirée et traumatisme de l'avortement.

Découvrez en 10 questions tout ce que vous devez savoir sur la pilule du lendemain.

1-    La pilule du lendemain : Quel est son principe ?
Composée à base de progestérone (hormone qui empêche ou retarde l'ovulation l'implantation dans l'utérus).

La pilule du lendemain doit être pris tôt après un rapport à risque afin d'afficher une efficacité optimale : Une fois que l'ovule fécondé s'est implanté dans la muqueuse utérine, la pilule du lendemain n'a plus aucune efficacité.

2-    Quand prendre la pilule du lendemain ?
La pilule du lendemain doit être prise le plus rapidement possible après un rappot sexuels pouvant provoquer une grossesse non désirée. Elle est principalement utilisée en cas de :

    * Oubli de pilule contraceptive
    * Rapport sexuel non protégé (« accident », oubli, viol)
    * Préservatif qui se déchire lors du rapport sexuel
    * Echec des autres méthodes de contraception


3-    Pilule du lendemain : De quoi parle on ?
Le Tétragynon a été vendu jusqu'en 2004 puis retiré du marché en raison de ses nombreuses contre-indications et de sa tolérance réduite.

Aujourd'hui, la pilule du lendemain est disponible sous la marque NorLevo ®.

4-    Quelle est l'efficacité de ce type de contraception ?
L'efficacité de la pilule du lendemain est conditionnée par la rapidité avec laquelle le médicament est pris après le rapport à risque. Ainsi :
La fiabilité est de 95 % pour une prise dans les 12 heures suivant le rapport sexuel
La fiabilité est de 58 % pour une prise plus de 24 h après le rapport.

Il est inutile de prendre la pilule du lendemain plus de trois jours après le rapport à risque, elle ne serait d'aucune utilité.

5-Quelles sont les modalités de délivrance de la pilule du lendemain ?
Le NorLevo peut vous être délivré sans ordonnance par votre pharmacien. Son prix varie entre 4 et 10 euros.

Les mineures pourront l'obtenir gratuitement et anonymement en pharmacie, planning familial ou à l'infirmerie de leur établissement scolaire.

Avec une prescription de votre médecin ou de votre gynécologue, elle est prise en charge à 65% par la Sécurité Sociale.

6-    Mode d'emploi
La pilule du lendemain doit être prise le plus rapidement possible après le rapport à risque. Le délai maximum est de 72 heures, soit 3 jours, mais sachez que plus vous attendez, moins la contraception d'urgence sera efficace.

Cette pilule se présente comme un comprimé de 1,5 mg à avaler avec un verre d'eau.


7-    La pilule du lendemain a-t-elle des effets secondaires ?
Quelques effets indésirables peuvent survenir après la prise : maux de tête ou de ventre, petits saignements à ne pas confondre avec les règles, et nausées dans un quart des cas environ...

A savoir : En cas de vomissement dans les trois heures suivant la prise, il est impératif de reprendre une pilule d'urgence.


8- Lutter contre les idées reçues concernant la pilule du lendemain

    * La pilule du lendemain ne doit pas se substituer à une contraception normale. Elle ne remplace en aucun cas une contraception régulière (pilule contraceptive, préservatif...)
    * La pilule du lendemain ne rend pas stérile, même après plusieurs prises au cours du même cycle.
    * Si malgré la pilule du lendemain, vos règles n'arrivent pas et que le test s'avère positif : Soyez rassurée, le fait d'avoir ingéré la pilule du lendemain n''entraine aucun risque d'anomalie ou de malformation pour le fœtus.


9-    Et après la prise de la pilule ?
Commencez par surveiller l'apparition de vos règles : la date peut être légèrement modifiée, mais si le retard dépasse 5 jours, faites un test de grossesse et consultez votre médecin.

De même, si vos règles vous paraissent anormales : plus ou moins longues, douloureuses, ou abondantes que d'habitude, parlez en à votre médecin.

Si vous utilisez une pilule « classique », continuez votre plaquette et utilisez une contraception locale (préservatif, spermicides...) jusqu'à la fin de votre cycle.

A savoir
Tout comme le stérilet d'urgence, solution alternative en cas de rapport non protégé, la prise de la pilule du lendemain doit rester exceptionnelle et ne peut en aucun cas remplacer une méthode de contraception régulière : Pilule, spermicides, préservatif.

10-    J'ai entendu parler de la pilule du surlendemain…de quoi s'agit il ?
Depuis octobre 2009, une pilule du "surlendemain" est disponible en pharmacie (EllaOne®).

Son principe actif est l'ulipristal acétate. L'avantage principal de cette pilule d'urgence est qu'elle est efficace à 95 % pendant 5 jours suivant un rapport sexuel mal protégé ou non protégé.

Contrairement à la pilule du lendemain, elle est délivrée uniquement sur ordonnance de votre médecin et est remboursée par la Sécurité Sociale.